Informations sur les matelas et les sommiers naturels avec Bien et Bio

Vous êtes ici :
Matelas et Sommier » Choisir son matelas » La chambre idéale : température et aération

La chambre idéale : température et aération

07/04/2009

De nombreux asthmatiques ont des problèmes réguliers de respiration dans la chambre… Or c’est dans cette pièce que nous passons le plus de temps. Ainsi, il est primordial de l’adapter pour éviter la survenue de toute crise. Voici nos conseils pour adapter votre chambre si vous souffrez d’asthme.

L’aération de votre chambre

Aérez matin et soir. Été comme hiver, pas de concessions, la base d’une chambre saine est l’aération. Toutefois, certains peuvent être repoussés par l’idée d’aérer en plein hiver… Pourtant, cela n’est pas dramatique en terme de perte d’énergie, et c’est excellent pour votre organisme. Notre conseil : Ouvrir la fenêtre de sa chambre quelques minutes, n’a que très peu d’effet sur la température de la pièce.
En effet, dans une pièce, tous les meubles ainsi que le sol et le plafond sont à température ambiante. Laisser entrer un peu d’air ne va pas les refroidir.

Par conséquent, dès que la fenêtre sera refermée, l’air froid qui a envahi la chambre va se réchauffer en quelques minutes. Une ouverture brève est donc bonne pour la santé et n’impacte que très peu votre consommation d’énergie (chauffage).

En revanche, si l’ouverture de la fenêtre est trop longue (1 heure ou plus), alors, toute la pièce et les objets qu’elle contient risquent d’avoir le temps de se refroidir. Dans ce cas, vous allez être obligé de consommer pour remettre la pièce à un niveau de confort thermique suffisant.

Température de chambre : 16 ou 17°C

Ne surchauffez pas, la température de la chambre doit être inférieure à 20°C. En règle générale, on recommande une température de 16 ou 17 °C dans la chambre. Cette température est la meilleure pour le sommeil mais aussi pour les économies d’énergie. Si vous voulez véritablement optimiser votre consommation, certains préconisent de fermer les rideaux et les volets durant la nuit pour éviter les grosses pertes de chaleur. Enfin, pour être totalement complets, sachez qu’en matière d’économies d’énergie, C’est 7% de consommation en moins par degré. En clair, entre un chauffage réglé à 16 ou 17°C, il peut y avoir un écart de consommation de 7% !

Le ménage de votre chambre primordial

Chassez la poussière : sous le lit, dans les placards, sur les livres de la bibliothèque, sur et dans la table de nuit, etc. Pour préserver la salubrité de l’atmosphère d’une chambre, il est important de se plier à quelques règles. La première est donc de procéder au dépoussiérage avec un chiffon. Evitez les produits nettoyants à base chimiques, mauvais pour la planète mais aussi pour votre santé. Imaginez les conséquences à long terme avec ces produits dispersés sur vos meubles, oreillers, couettes, duvets… Non. Optez pour des produits d’entretien bio ou nettoyez au chiffon, simplement.

Passez l’aspirateur 2 fois par semaine, surtout si vous disposez dans votre chambre de moquette. Pensez à bien vérifier l’état des filtres de votre aspirateur. La moquette est un nid d’acariens, passer l’aspirateur régulièrement évitera leur accumulation. Dernier conseil : tapez vos tapis et autres tentures à l’extérieur de votre chambre. A l’extérieur oui, et pas seulement à la fenêtre. Les acariens, invisibles, reviendront dans l’air… Idéalement, préférez les sols lisses comme le carrelage ou le parquet vitrifié qui nécessitent bien moins d’entretien

Faites la chasse à la poussière là ou elle s’accumule, et notamment sur les ampoules. En effet, la poussière altère le fonctionnement des ampoules (leur luminosité) et entraine des surchauffes. Si une ampoule est particulièrement couvert de poussière, elle peut perdre jusqu’à 30% de son efficacité lumineuse.

Plante dans la chambre : attention

Supprimez les plantes allergisantes de votre chambre. Ces plantes allergisantes sont les ficus, cactus, bouquets de fleurs séchées, ou encore les tulipes… Les plantes vertes ne sont pas seulement décoratives mais elles sont un excellent dépolluant. Les plantes transforment une grande quantité des substances nocives présentes dans votre chambre (benzène, formaldéhyde, trichloréthylène, …) en particules « propres ».

Et les effets négatifs de la photosynthèse ? Le processus de photosynthèse permet aux plantes de transformer le gaz carbonique en oxygène. Elles redonnent ainsi de l’air neuf à votre pièce. Toutefois, la nuit, ce processus est inversé, et cette fois, les plantes ne rejettent que le gaz carbonique. On croit généralement que cette inversion est nuisible (le gaz carbonique n’est pas souhaitable en grande quantité), mais les volumes rejetés par nos plantes sont très, très faibles. Vous rejetez beaucoup plus de gaz carbonique qu’une plante la nuit. N’ayez ainsi pas peur de disposer une plante dans votre chambre à coucher.

Literie : un rôle primordial

Dans votre chambre à coucher, le lit tient une place centrale. Choisissez un sommier et un matelas de qualité, essentiels pour un bon sommeil. Nous vous recommandons ici sur matelas et sommier une literie naturelle, faite à partir de matériaux nobles et sains. Tous les budgets ne peuvent pas se permettre de céder aux dernières innovations technologiques, mais sachez que les matelas en latex ou laine naturelle sont de plus en plus abordables… et possèdent une durée de vie bien supérieure à des matelas traditionnels du commerce. Voici un extrait de la fiche des matelas et sommiers naturels :

« Tous les matelas en laine et latex proposés sont composés de laine vierge et de latex naturel. Un soin particulier est apporté au choix des matières qui composeront votre matelas. La laine est, par exemple, issue de petits élevages du massif central, avec chacun pas plus de 40 têtes. Les animaux évoluent dans un cadre naturel, ce qui confère à la laine de meilleures qualités : plus nerveuse, plus propre, et avec des qualités thermiques renforcées« .







Mots clés associés à cet article :

, , , ,


Article précédent :
«
Article suivant :
»

Vos questions à propos de cet article :

Acheter un matelas pour une personne allergique
Découvrez les matelas naturels pour les personnes allergiques
Adaptés aux adultes et aux enfants
www.bien-et-bio.com/matelas-allergie

Matelas en laine traditionnelle
4 tailles de matelas sont proposées. La laine utilisée est sélectionnée
Sur les flancs, épaules et dos de moutons du massif central.
www.bien-et-bio.com/matelas-laine

Vous préférez la laine ?
Une plaque de 14 cm de latex naturel, entourée de 3 cm
De laine vierge, pour un maintien ferme et enveloppant.
www.bien-et-bio.com/matelas-latex