Pour bien dormir, il faut tout d’abord choisir son matelas en fonction de la qualité et de la finition de celui-ci. Et malheureusement, il est souvent difficile de faire son choix entre les différents matériaux qui existent, notamment avec la laine, le latex ou encore la mousse.
Dans cet article, la boutique de produit bio Bien et Bio revient donc sur deux de ces matériaux : le latex et la laine.

Le latex, d’où vient cette matière bio

C’est l’hévéa qui nous offre sa sève, plus connue sous le nom de latex. Ces arbres qui peuvent atteindre 30 mètres de hauteur sont majoritairement cultivés en Asie, en Amérique du Sud et en Afrique. La récolte de la sève de l’hévéa s’opère en incisant l’écorce de l’arbre, en surface. Un arbre que l’on respecte peut fournir de la sève pendant environ 30 années.

Quels sont les avantages du latex pour votre sommeil ?

Le latex 100 % naturel permet d’obtenir un confort de couchage à la fois dense et extrêmement souple, et une qualité de sommeil optimale. L’un des éléments déterminants de la qualité d’un matelas réside dans la densité du matériau au m3. Nous vous conseillons donc de choisir un matelas Bio dont la densité est au minimum de 70 kg/m3.
Ce paramètre vous assure :

  • de dormir sur un matelas qui épouse vos formes point par point, garantissant une bonne posture du corps.
  • de ne pas sentir les mouvements de votre conjoint, quelle que soit sa corpulence.
  • d’acquérir un matelas latex qui possède une plus longue durée de vie. En effet, grâce à sa très forte résilience naturelle, le latex ne perd que 5 % de son élasticité en 10 ans d’usage.

Pourquoi le latex est-il si « écolo » ?

Pour la confection des matelas Bio, nous parlons bien évidemment du latex végétal 100 % naturel et surtout pas du latex synthétique. De nombreuses caractéristiques inhérentes au latex satisferont vos exigences pour un bénéfice santé optimal.

  • il n’est pas toxique,
  • ses fibres laissent circuler l’air librement et ne retiennent pas l’humidité, ce qui lui confère des qualités anti-bactériennes, anti-acariennes et des vertus hypoallergéniques.
  • sa composition lui procure une très forte résistance et une facilité naturelle à retrouver sa forme originale.
  • il est agréable en toute saison car il régule la température du lit. Il sera chaud en hiver, frais en été.
  • enfin, le latex est pérenne et biodégradable.

La laine, une valeur sûre

Plus connue dans nos contrées – qui n’a pas eu l’occasion de dormir, enfant, sur le matelas en laine de sa grand-mère ? – la laine répond, elle aussi, aux critères de sélection qui en font une matière Bio.

Une fibre naturelle au service de votre confort

Le matelas en pure laine vierge prodigue à son utilisateur une sensation toute particulière de cocooning et de bien-être. La laine possède de nombreuses vertus :

  • elle est thermorégulatrice, ce qui vous permettra de bénéficier d’un matelas frais l’été et chaud l’hiver.
  • elle est hypoallergénique, antibactérienne et quasiment exempte de pouvoir statique. Elle ne retient donc pas la poussière
  • elle emmagasine les toxines et impuretés dont elle se débarrasse à l’air frais et ne dégage aucune substance nuisible
  • elle a un très fort pouvoir d’absorption. Sa structure gonflante naturelle retient l’humidité vous assurant une allonge sèche, même en cas de transpiration.

N’est pas laine de matelas qui veut…

Ce sont des petits troupeaux de moutons d’une quarantaine de têtes qui fournissent la pure laine vierge. L’élevage des animaux est traditionnel, en plein air et au cœur du Massif Central. Cela procure à la laine des qualités plus marquées : celle-ci est plus propre, plus nerveuse et aura une meilleure résistance thermique.
La laine employée à la confection des matelas est rigoureusement sélectionnée, car il en existe différentes sortes qui ne conviennent pas toutes à leur garnissage.
Ici, on choisit la laine qui provient des flancs, des épaules et des dos de brebis car elle possède une structure longue et ondulée, garantie d’une bonne élasticité du matelas.
Lorsque le tri manuel est effectué, la laine est dégraissée et nettoyée sans autre apport que de l’eau chaude. Elle conserve ainsi toutes ses propriétés naturelles. Puis, elle est plusieurs fois rincée afin de supprimer les restes de boue et de terre. L’eau est récupérée pour fertiliser les prairies environnantes et la laine, séchée sur des claies.
Un repère qualité à connaître : lorsque la laine est lavée sans produits chimiques, les fibres contiennent souvent de petites pailles. Ce ne sera jamais le cas d’une laine lavée par des industriels qui les éliminent par action chimique.
Chaque étape de la confection du matelas en laine est réalisée manuellement. Ce travail artisanal est le garant d’une qualité de matelas Bio en pure laine vierge irréprochable. Il est d’ailleurs certifié par le label entreprise du patrimoine vivant.

L’union de la laine et du latex

Et pourquoi pas un matelas Bio qui réunisse les deux matériaux ?

Cette solution est également possible. On peut effectivement adjoindre du latex au matelas de laine pour lui procurer une plus grande élasticité, un moelleux plus prononcé.
Dans le cas inverse, la laine apporte au matelas en latex une meilleure chaleur et un confort encore plus prononcé.

Latex ou laine, quel entretien pour son matelas Bio ?

Quelle que soit sa matière, un matelas doit tout d’abord être protégé de l’humidité et des tâches. L’emploi d’une alèse est vivement conseillé.
Composé de matière vivante, le matelas a besoin de respirer. Il est donc nécessaire de laisser la fenêtre de sa chambre ouverte au minimum 15 minutes par jour. Cette circulation d’air permettra également au matelas de se débarrasser de l’humidité engrangée.
Il est aussi conseillé de retourner son matelas, mais cette opération est à effectuer en fonction du type de matelas car certains possèdent des faces été – hiver. On peut également les retourner en tête à pied.

Enregistrer

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here