Matelas bio

Lorsque l’on doit choisir un nouveau matelas, se présente de plus en plus souvent la possibilité d’acquérir un matelas Bio. Mais parmi toutes les offres, comment faire la part des choses ?

Venez donc avec nous, à la découverte de ce qui peut être légitimement appelé un matelas Bio.

Qu’est-ce qui définit un matelas bio ?

Pour pouvoir prétendre à cette appellation, un matelas Bio doit remplir un cahier des charges exigeant tant en termes de qualité intrinsèque du produit pour votre confort de sommeil, que de fabrication ou des conditions d’exploitation et de transport des matières premières.

Ces garanties sont indispensables pour vous assurer d’investir dans un matelas de grande qualité et respectueux de l’environnement : un vrai matelas Bio.

Un pacte éthique

Qu'est-ce qu'un matelas bio ?Fabriquer un matelas Bio, c’est s’engager à appliquer une démarche éco-responsable dans le processus complet d’élaboration du produit.
On privilégie une  production naturelle qui n’est pas limitée et si nos besoins agissent à l’encontre de l’éco système, on compense ceux-ci par le renouvellement de la ressource – c’est le cas notamment pour les hévéas dont le latex est prélevé : afin de préserver le biotope et pour respecter son équilibre, lorsqu’un arbre est abattu, un autre est aussitôt replanté.

Pour réduire l’incidence de nos modes de transports sur la planète (impact carbone), on les optimise en termes de moyens et de fréquence. Dans ce cadre, les lieux de transformation et de fabrication sont déterminants. Ainsi, on favorise l’achat de matelas confectionnés en France.

La fabrication manuelle des matelas est à la fois un gage supplémentaire de qualité et le moyen le plus sûr de ne pas utiliser de machines sujettes à engendrer de la pollution. Bien sûr, on proscrit de la fabrication des matelas Bio l’utilisation de produits chimiques, que ce soit dans la matière première ou dans sa transformation.

De manière à optimiser ce raisonnement, les ressources naturelles elles-mêmes doivent répondre à des critères de sélection impactant sur la protection de notre planète et sur notre bien-être. Ainsi, on sélectionne des matières qui, par leur nature même, ont une action positive sur notre santé. Dans le cas des matelas, on peut citer entre autres, leurs propriétés antibactériennes ou anti acariens.

Leur durée de vie et leurs caractéristiques sont également déterminantes pour le rythme de production du produit fini : la qualité et la longévité d’un matelas pérennisent l’acte d’achat, réduisant par là-même la nécessité de le renouveler trop fréquemment.
Enfin, la matière doit être biodégradable, supprimant de fait, les étapes nécessaires au recyclage ou à la destruction du produit en fin de vie et leurs conséquences environnementales.

Toutefois, cette démarche n’est pas totalement aboutie si on omet de tenir compte des autres constituants d’un matelas Bio. C’est pourquoi les fils, coutils et poignées réalisés le plus souvent en coton bio ou bambou et qui permettent de finaliser le matelas Bio doivent, eux aussi, répondre à ce même cahier des charges.

 

Quelles sont les matières réellement Bio ?

Si le coton et la fibre de coco sont souvent utilisés pour la conception des matelas Bio, le latex et de la laine sont les deux matériaux qui présentent le plus d’affinités avec une réelle démarche écologique.

Enregistrer

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here