L’être humain dort en moyenne huit heures par nuit, il passe donc un tiers de sa vie dans son lit. Il est alors nécessaire de chercher à optimiser le confort de sa literie. D’après les sondages réalisés auprès des aides soignantes en maison de retraite, une literie de bonne qualité favorise la continuité du sommeil des personnes âgées dans les maisons de retraite : on observe un endormissement plus rapide et des réveils pendant la nuit moins fréquents. Pour bien dormir, il est donc important pour les directions de maisons de retraite de choisir une bonne literie.

Évidemment, comme toute chose, la literie a un prix. Il convient donc de raisonner en terme d’investissement puisque c’en est un sur le long terme.

Il existe aujourd’hui une grande diversité de lits et matelas (matelas latex, matelas mémoire de forme, matelas sur mesure etc.), chaque sorte correspondant au type de personnes (bébés, enfants, personnes hospitalisées mais aussi personnes âgées en maison de retraite etc…). La combinaison sommier-matelas, c’est la clé d’un bon sommeil. Ces deux éléments doivent donc être conçus l’un pour l’autre.

Pour être en forme la journée, il est indispensable de bien dormir pendant la nuit. Il faut donc penser à prendre certaines habitudes comme prendre soin du lit, des draps, choisir un matelas et un sommier adaptés au corps et aux besoins de chacun. A éviter également: regarder la télévision ou manger au lit.

Le choix du matelas ou du sommier se fait en fonction de chaque personne âgée. En effet, chacun a un rythme de sommeil qui lui est propre et qui évolue au cours des différentes périodes de son séjour en maison de retraite. La qualité du sommeil diminue avec l’âge : il devient plus léger et discontinu. En effet, avec le temps, la personne âgée accumule les problèmes, ce qui entraîne chez elle une certaine angoisse et une moins bonne résistance aux soucis. On comprend donc pourquoi en prenant de l’âge, une personne dort moins bien voire  très peu. Selon la « National Sleep Foundation », 67% des seniors américains se plaindraient de troubles du sommeil. Par ailleurs, l’insomnie provoque des pertes de mémoire et de concentration, parfois dures à gérer à la maison de retraite ou dans le cadre familial (on parle d’insomnie lorsque le sommeil est ressenti comme non-réparateur). Elle peut alors favoriser le développement de certaines pathologies comme la maladie d’Alzheimer chez les personnes âgées. Ces pathologies sont souvent très importantes en maison de retraite (de mauvais matelas et/ou sommiers ?). D’après les statistiques, les insomnies deviennent beaucoup plus fréquentes après 50 ans.

Le sommeil des personnes âgées en maison de retraite est un sujet qui mérite d’être étudié. En effet, sachant qu’une bonne literie favorise l’état physique et mental d’une personne, il convient de prendre au sérieux la question des personnes âgées en maison de retraite afin de trouver des solutions et de les aider à se sentir mieux dans leur quotidien.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here