Dans nos vies de plus en plus trépidantes, rythmées par les stimuli externes toujours plus invasifs, la qualité de notre sommeil devient une valeur refuge, sans laquelle la productivité des journées se voit remise en cause. La qualité de la literie devient donc prépondérante et nombre de français sont désormais à la recherche d’une couette adaptée à leur propre cycle de sommeil.

Les fabricants de linge de lit ont donc développé toute une gamme de produits, divisée en deux grandes catégories, les couettes naturelles et les couettes synthétiques. Leurs propriétés s’avèrent extrêmement différentes, chacune présentant des qualités propres à satisfaire divers types de sommeil. Pour bien la choisir, voici les critères à analyser avant de vous glisser dans votre couette.

Le confort de la couette

Les grandes maisons de la literie de luxe, telle que le spécialiste du savoir-dormir à la française Dumas Paris qui confectionne des oreillers, surmatelas, couettes et couvertures depuis 1910, avec un savoir-faire artisanal rare et traditionnel, proposent deux types de couettes :

Les couettes naturelles qui sont généralement garnies de duvet ou de plumes. Ces structures biologiques sont parfaitement adaptées à la thermorégulation des animaux, d’où leur capacité supérieure à conserver la chaleur tout en assurant une ventilation optimale. Le gonflant de ces couettes résiste très bien aux assauts du temps car il ne se tasse ni à l’usage, ni au lavage.

Les couettes synthétiques qui sont composées de fibres ordinaires, siliconées ou creuses, voire de microfibres pour les modèles les plus haut de gamme. Ces derniers présentent des propriétés thermodynamiques proches des couettes naturelles en duvet et assurent également un gonflant durable et de qualité.

couette naturelle de duvet stickyLa durée de vie des couettes

La durée de vie des couettes naturelles est largement supérieure à celle des couettes synthétiques. En plus de maintenir sa forme originelle, la couette naturelle conserve ses propriétés thermorégulatrices sur le long terme grâce à la résilience de ses matériaux naturels.

On recommande de changer une couette synthétique tous les 5 ans tandis qu’une couette naturelle peut se maintenir jusqu’à 10 ans si elle est régulièrement entretenue. Autre avantage, elle présente un poids bien inférieur à qualité thermique égale.

Votre budget pour le linge de lit

Le budget est bien souvent le facteur limitant d’un achat de couette. En effet, un produit de qualité demandera un effort financier plus important au départ mais gardez en tête que les économies de bouts de chandelles sur le linge de lit sont bien souvent une mauvaise stratégie !

Les couettes naturelles sont plus chères du fait de leur composition. Selon leur taille, leur grammage, le pourcentage de duvet et sa provenance (le duvet d’oie est généralement plus cher car réputé plus efficace), leur prix oscille entre 120 et 750 euros. Tandis que les couettes synthétiques sont bien plus abordables, autour de 200 euros.

couettes sticky

Les allergies et l’entretien

L’avantage principal des couettes synthétiques réside dans leurs propriétés anti-allergiques. Elles sont généralement traitées contre les bactéries, ce qui en fait des produits intéressants pour les personnes souffrant de ce type de problème. De plus, leur entretien est facilité car elles sont lavables en machine. A 60°C, la plupart de ces couettes ne se déforment pas, à condition que le séchage soit réalisé bien à plat.

On recommande généralement de faire nettoyer ses couettes naturelles au pressing car le gonflant d’une couette et des propriétés thermorégulatrices peuvent être impactés par un lavage trop agressif, non adapté à la structure des plumes et du duvet.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here